L'histoire du domaine 

Le domaine viticole a pris forme au début du 19ème siècle avec la famille Saintonge. Ils ont acheté les premières vignes dans l’entre deux mers. Avec quelques cuves et du matériel de l’époque ils produisaient ce qu’on appelle aujourd’hui l’appellation Bordeaux.

Au fils des générations le savoir-faire familial s’est poursuivi.

 

En 1970, Anne-Marie Perier qui est la petite fille Saintonge, a repris la propriété avec son époux Francis Perier. Ils ont développé l’exploitation pour créer le Domaine d’Arpaillan.

 

Ils ont alors construit un nouveau chai avec des équipements plus modernes et de meilleures qualités. Ils ont agrandi la superficie de l’exploitation qui était de 16 hectares pour arriver à 50 hectares dont 3,5 hectares en St Emilion aujourd’hui.

Leurs enfants, Dominique et Nathalie se sont joints à eux pour perpétuer cette longue lignée de vignerons.

 

En 2000, la construction d'un chai à barriques sous-terrain, offrant des conditions d'élevage exceptionnelles, a permis de développer la gamme en produisant des vins élevés en barriques pendant 12 mois.

Avec des vins en appellations St Emilion et Bordeaux / Bordeaux Supérieur, la qualité des vins n’a fait que s’améliorer avec les années et les nouvelles techniques que Dominique et Nathalie ont pu apporter.

 

Le savoir faire familial est donc primordial pour la propriété qui met l’accent sur la qualité et la générosité de ses vins.

 

La 5ème génération devrait faire son apparition prochainement.